comptable consultant

Quel intérêt de collaborer avec un expert comptable pour le consultant ?

Le consultant est libre de choisir leur collaborateur qu’il exerce leur fonction à titre indépendant ou auprès d’une société de consulting. Ainsi, le consultant est tenu dans des obligations comptables. Il est presque impossible de marier la gestion de comptabilité à un professionnel libéral. C’est pourquoi il est préférable pour le consultant de confier la gestion de sa comptabilité à un expert comptable.

L’expert comptable pour consultant et les obligations comptable

L’expert comptable consultant s’occupe de la comptabilité de chaque professionnel qui l’embauche. Ceci est bien possible pour le consultant à titre indépendant que la société de consulting.

Une prestation utile pour les entreprises individuelles

Le consultant peut exercer sa fonction à titre indépendant auprès d’une entreprise individuelle. Pour cela, il est possible de choisir entre les différentes formes des entreprises individuelles. L’EI, l’EIRL, l’EURL sont de différentes formes des entreprises individuelles à choisir. Quant au régime qui soumit au consultant, on peut en distinguer deux :
Il y a le régime micro BNC, ce sont des régimes qui sont destinés à la création de l’entreprise. Dans ce régime, l’expert comptable pour consultant n’est pas vraiment nécessaire. Le consultant est capable de gérer lui-même sa comptabilité. Pour ceux qui sont régis aux régimes auto entrepreneur en micro BNC, il est soumis à une seule obligation comptable, le journal de recette et de dépense.
Par contre, pour ceux qui sont soumis aux régimes de déclaration contrôlée, il est soumis à une obligation comptable plus ou moins importante. C’est pourquoi le recours à un expert comptable est nécessaire pour ce régime. Quant aux missions confiées à un comptable sous régime de déclaration contrôlée, on distingue le journal de recette et de dépense, l’établissement du compte de résultat et du bilan. Il est mieux de le confier à un expert comptable compétent.

Une prestation comptable pour les sociétés libérales

Comme les entreprises individuelles, les sociétés libérales peuvent aussi apparaître sous différentes formes. Parmi le SARL, le SAL, le SERAL, etc. les sociétés de consulting occupent une obligation comptable plus importante et très compliquée. Les obligations comptables d’une société libérale ne peut être géré que par des experts. On n’a pas donc d’autres choix que d’embaucher un comptable. D’ailleurs, les sociétés commerciales doivent tenir un livre comptable journalier. Ceci sert à enregistrer la fluctuation des dépenses et des recettes quotidiennes de la société. À part cela, elle doit aussi établir le compte annuel de la société à déposer obligatoirement aux greffes du tribunal.

Les experts comptables pour consultant et les obligations fiscales

Comme la gestion des obligations comptables, l’expert comptable gère également des obligations fiscales.
Pour le cabinet de consultant indépendant, il est soumis aux impôts sur le revenu. Ce qui signifie qu’il doit acquitter ses obligations comptables conformément aux dispositions légales. Pour les entreprises individuelles soumises au régime micro BNC, il n’est pas tenu d’effectuer une déclaration de résultat. Ainsi, pour ces obligations comptables, pour calculer leur obligation comptable, on procède à une majoration fiscale de 34 %/. Quant aux régimes de déclaration contrôlée, il doit réaliser une déclaration de résultat. Les obligations fiscales sont donc calculées à partir du bénéfice net de l’entreprise.
Quant aux sociétés, elles sont soumises à des obligations comptables beaucoup plus complexes. Il est soumis aux impôts sur la société. Comme dans le régime de déclaration contrôlé, celle-ci est déduite au bénéfice réel lors de la déclaration de résultat. À part cela, la société doit également acquitter les différentes déclarations fiscales de l’entreprise. Ils sont aussi soumis à des liasses fiscales.
En bref, qu’il s’agit d’une entreprise individuelle ou une société libérale. Tous professionnels qui exercent leur travail en tant que consultant sont soumis à des obligations comptables et des obligations fiscales variées.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *