Contrôle technique: tout savoir dessus

Le contrôle technique est un rendez-vous s‘effectuant tous les 4 ans chez le spécialiste. Il a pour but de vérifier l’état technique du véhicule. Il est nécessaire pour la carte grise de votre nouveau véhicule mais vous pouvez le faire simplement pour l’état technique du véhicule. Dans cet article, nous vous expliquerons comment préparer votre rendez-vous.

 

Contrôle technique : pour quels véhicules  ?

L‘examen consiste à vérifier 133 points de contrôle réglementaires de votre véhicule. Cet examen dure entre 30 et 45 minutes en moyenne. De plus, ça ne concerne que les véhicules à quatre-roues. On ne prend donc pas en compte les cyclomoteurs.

Pour avoir un examen, un rendez-vous est à prendre en ligne ou par téléphone. Concernant la prise de rendez-vous, un site internet est à votre disposition.

Ensuite, le jour du contrôle technique prenez soin de présenter un véhicule propre. Evitez aussi tout encombrement du coffre. De plus, n’oubliez surtout pas votre carte grise. En effet, la carte grise  est indispensable pour le suivi des contrôles techniques.

Les conseils avisés pour les véhicules GPL

Afin d’éviter une contre-visite, nous allons vous donner quelques conseils à observer et effectuer sur votre véhicule avant le contrôle technique.

Premièrement, pour les véhicules Gaz à Pétrole Liquéfié, le fonctionnement du système gaz carburant est à contrôler.  Un véhicule GPL nécessite les mêmes points de contrôle qu’un véhicule lambda. Toutefois, quelques points supplémentaires s’ajoutent.

Premièrement, l’éclairage et la signalisation se font pendant le contrôle technique.  L’éclairage de votre véhicule est primordial. Effectivement, il vous apporte sécurité.

L’ensemble du système de fonctionnement doit par conséquent être conforme des feux de croisements aux clignotants en passant par les catadiopres latéraux et les témoins du tableau de bord. A ne pas oublier, les feux de détresse restent aussi à contrôler.

Deuxièmement, l’identification de votre véhicule est nécessaire. Afin d’assurer une bonne identification administrative de votre véhicule, votre VIN doit synchronisé avec les données de votre carte grise. Ensuite, la fixation et la règlementation de vos plaques d’immatriculation avants et arrières est primordiale. En effet, que deux formats de plaques sont acceptés. Premièrement, il y a les plaques de types SIV (Système Identification Véhicule).

 

Le format requis est une plaque à fond blanc avec le numéro de département ainsi que son logo et celui de l’Union Européenne.  Le deuxième type de plaque sont les plaques FNI qui se distinguent souvent par des caractères noirs sur fond blanc à l’avant et jaune à l’arrière.

Bien sûr, l’organe de sécurité principal de votre véhicule doit aussi être contrôlé. En effet, les plaquettes de freins ne doivent pas présenter d’usures ou de dysfonctionnements importants. Ce qui va de même pour les flexibles de freins et les tambours. De plus, le frein à main est à observer pour constater tout déséquilibre.

Pour terminer, tout contrôle technique implique la ligne d’échappement. Afin de vous y préparer, constatez les anomalies. Par exemple, des fumées sortant du pot d’échappement sont à analyser. Si elles sont blanches, elles témoignent de d’un échauffement moteur. Si elles sont noires ce serait plutôt dû à une combustion de ce dernier.

 

En ce qui concerne l’immatriculation de votre véhicule, nous connaissons plusieurs prestataires agrées par l’Etat. Parmi eux, JimroCars se ferait un plaisir de vous fournir votre carte grise dans les meilleurs délais avec Carte Grise Roissy. 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *