Guide complet pour réussir une isolation de combles

Guide complet pour réussir une isolation de combles

S’il est une tâche essentielle et pourtant négligée dans un habitat, c’est sans doute l’isolation de combles. Toutefois, cette action doit être correctement réalisée, afin de garantir un confort thermique et une consommation énergétique optimale chez vous. C’est effectivement par le toit que 30 % des déperditions caloriques s’effectuent. Voici donc un guide pour vous aider à réussir l’isolation de vos combles, que ces derniers soient perdus ou aménageables.

L’isolation de combles perdus et aménageables

Dans le cadre d’une isolation de combles perdus, vous avez la possibilité d’étaler un matériau isolant à même le plancher, en fonction de l’accessibilité de l’endroit. Si ce dernier ne l’est pas, il est mieux d’opter pour le flocage ou pour l’isolation des combles par soufflage. Cela consiste en fait à éjecter un isolant en vrac sur l’ensemble du plancher, afin de former une sorte de matelas très épais. Par contre, si vos combles perdus sont accessibles, un rouleau ou un panneau semi-rigide pourront faire l’affaire. Toutefois, il faut bien faire attention aux ponts thermiques lors de la pose, car le moindre écart entre les matériaux pourrait fortement réduire les performances de l’isolation.

En ce qui est d’isoler des combles aménageables, sachez que cela peut s’effectuer dès la construction de votre maison ou au cours de sa rénovation. Pour ce faire, vous avez le choix entre la technique par l’intérieur et par l’extérieur. La seconde est la plus conseillée, mais si vous choisissez la première, pensez bien à la superficie qui vous restera après les travaux. Retenez également que la performance de l’isolant dépendra surtout de son épaisseur. C’est pourquoi il est primordial de choisir un matériau certifié, ayant une forte résistance.

Les critères essentiels pour choisir un isolant thermique

Avant toute chose, il est bon de savoir qu’il n’existe pas d’isolant bien meilleur que d’autres. Vous choisissez un produit, car vous le considérez comme mieux adapté à vos besoins et à vos préférences. Cependant, de nombreux critères sont tout de même essentiels à retenir lorsque vous sélectionnez le matériau pour votre isolation des combles. Il y a entre autres l’épaisseur, puisque c’est de cela que dépendra la performance de l’isolation thermique. Si vos combles sont perdus, privilégiez un isolant à disposer en grande épaisseur. Mais s’ils sont aménageables, il serait mieux de choisir un matériau performant, mais d’une épaisseur limitée. Ce qui vous permettra de préserver votre espace.

Tenez également compte du prix, car le choix d’un isolant peut considérablement influencer le coût des travaux. Dans ce cas, la laine de verre constitue généralement le choix le plus économique. C’est d’ailleurs pourquoi elle est très répandue, bien qu’elle ne soit ni la plus simple à installer ni la plus respectueuse de l’environnement.

Comme il est toujours mieux d’opter pour un produit résistant, sa résilience est aussi à prendre en compte. Il est effectivement nécessaire que l’isolant résiste aux rongeurs et à l’humidité. Sinon, vous aurez à poser un film protecteur, afin d’assurer la préservation du matériau contre la mouillure. Par sécurité, il vous est même conseillé de choisir un produit résistant au feu.

Si vous souhaitez bénéficier d’un chantier parfaitement propre, il vous est recommandé de sélectionner un isolant écoresponsable ou respectueux de l’environnement. C’est ainsi le cas d’un isolant naturel comme le liège calorifuge ou la laine de mouton, par exemple. Une ouate de cellulose peut également être efficace, à condition d’être utilisée dans une infime quantité. Enfin, effectuez votre choix en fonction de la facilité de pose de l’isolant. Sachez entre autres que l’application est plus simple à réaliser, avec du flocon (combles perdus) et du rouleau (combles aménagés).

Dans tous les cas, il vous est conseillé de comparer plusieurs solutions d’isolation de combles possibles, afin de trouver la mieux adaptée. Ce qui permettra de répondre parfaitement à la fois à ces critères, à vos attentes et surtout à votre budget. N’hésitez d’ailleurs pas à demander différents devis, étant donné que cela constitue non moins une manière efficace de comparer les matériaux et les solutions qui vous sont proposées.

Les isolants de toiture fréquemment utilisés pour des combles

En principe, il est possible d’utiliser n’importe quel isolant pour vos combles. La plupart sont en effet adaptés pour une isolation de grenier, toiture et autres parties de votre habitation. Cependant, certains isolants de toiture émergent du lot, car ils peuvent fréquemment être utilisés pour isoler des combles (habitables ou non).

De ce fait, il y a la laine de verre par exemple, qui est un isolant aussi bien utilisé pour une toiture que pour des combles. Relativement économique, ce matériau vous offre une isolation efficace à petit prix. En revanche, son application peut se révéler quelque peu complexe. D’autant plus que son aspect écologique est mitigé.

La laine de mouton est aussi un excellent isolant. À fortiori, parce qu’elle est naturelle et très simple à poser. Ses inconvénients sont cependant sa fragilité contre les flammes et son coût plutôt élevé. Pour profiter d’un bon rapport qualité/prix, vous pouvez alors opter pour la ouate de cellulose, qui constitue non moins un matériau opérant pour isoler des combles. Elle est assez écoresponsable, puisqu’elle est conçue à partir de papiers journaux recyclés. Mais ce n’est pas pour autant que son bilan carbone soit nul. De plus, sa pose est difficile à réaliser. Sinon, il y a la fibre de bois et le polystyrène expansé, qui peuvent également être intéressants. Leur réaction aux flammes laisse toutefois à désirer.

Quoi qu’il en soit, sachez que le type d’isolant que vous choisirez influera sans conteste sur le coût d’aménagement de vos combles. Mais cela n’empêche pas qu’il est préférable de toujours sélectionner un produit à la fois performant et surchoix, si vous souhaitez bénéficier d’une isolation parfaite. Cela vous offrira d’ailleurs une atmosphère plus saine et un confort de vie optimal, dans vos combles !

Le choix d’épaisseur pour une isolation de combles réussie

En ce qui est de l’épaisseur à choisir pour profiter d’une isolation des combles optimale, sachez que cela dépend aussi avant tout de l’isolant choisi. À noter que certains à faible épaisseur peuvent avoir les mêmes capacités d’isolation thermique que les autres. C’est pourquoi il vous est généralement conseillé d’opter pour une épaisseur de 15 à 20 cm. En effet, si l’épaisseur de votre matériau est inférieure, il se peut que vous n’obteniez pas la capacité isolante escomptée.

Par ailleurs, si votre espace est assez restreint, une isolation de la toiture par l’extérieur est la solution à privilégier. Il est cependant mieux de vous prévenir que cela vous coûtera nettement plus cher.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *