Amnesia CBD

Amnesia CBD : quels sont ses bienfaits sur l’organisme ?

L’utilisation du cannabis médical, et en particulier de l’Amnesia CBD, est très fréquente dans de nombreux pays comme les Pays-Bas, l’Allemagne ou l’Italie. En France, sa prescription reste exceptionnelle.

L’efficacité reconnue de l’Amnesia CBD

Le cannabis ou chanvre indien est employé comme plante médicinale depuis l’Égypte ancienne. Toutefois, cette substance, en raison de son interdiction, n’a pas fait l’objet d’une étude scientifique approfondie et rigoureuse au 20è siècle. Ce n’est que vers 1992 qu’on y a repris intérêt. Les études ont ainsi confirmé de nombreuses propriétés liées au cannabis médical : propriétés antidouleur, propriétés anti-vomitives et contre les nausées en particulier pour les patients sous chimiothérapie ou atteints du sida ainsi que la stimulation de l’appétit. Le cannabis, sous sa forme naturelle ou chimiquement modifiée, prouve son efficacité significative sur certaines conditions pathologiques.

Quels sont ses effets ?

Lamnesia cbd est une souche de cannabis féminisée à dominante sativa qui est conçue à base de souches à haute teneur en CBD. Elle constitue une alternative idéale pour les consommateurs recherchant un effet médicinal et à la fois un effet cérébral similaire à celui du cannabis, mais supportable. La durée de l’effet peut être contrôlée et raisonnable pour une relaxation garantie. La haute concentration de CBD contenue dans l’Amnesia évite d’entrainer des réactions psychotropes ou des pertes légères de mémoire. Son effet euphorisant est réduit à une très petite échelle et la perte de notion temporelle est réduite à néant. Toutefois, elle assure tout de même une sensation de bien-être accompagnée d’une touche de créativité ainsi que d’hilarité. Elle favorise ainsi la créativité chez les artistes en recherche d’inspiration par exemple tout en restant dans la détente.

Production et culture

L’amnesia cbd présente des nuances par rapport à la plante mère appelée Original Amnesia. Les fleurs de l’Amnesia sont de plus petites tailles, mais elles produisent une tout aussi grande quantité de résine. Les producteurs doivent suivre certaines recommandations pour que la culture soit optimisée. En effet, celle-ci a besoin d’un certain espace ainsi que de filtres anti-odeurs si elle se fait en intérieur. C’est une plante à structure large, c’est-à-dire que celle-ci s’étire beaucoup verticalement et horizontalement. Elle a un arôme ainsi qu’une saveur particulière. Pour ne pas altérer cette particularité, il faut veiller à ne pas mettre trop de fertilisants pour ne pas estomper les terpènes de la génétique. Il suffit d’un bon arrosage ainsi qu’un éclairage standard et constant pour la faire pousser dans des conditions optimales. Trois semaines de période végétative suffisent pour la faire grandir assez suffisamment. Quand la floraison va commencer après, elle va mettre 60 à 65 jours avant de développer des têtes prêtes à la récolte.

Consommation avec modération

Les entreprises qui se spécialisent dans les produits à base de CBD suivent conformément les recommandations et fournissent des doses légales prescrites. En effet, la consommation ainsi que la culture sont encadrées par diverses lois. Il y a le décret européen N° 639-2014 et le règlement N° 1307/2013. Les fleurs de CBD mis en vente par Perfect Time par exemple ont reçu certification des analyses de laboratoires français avec un THC inférieur à 0,2 %. Ces dispositions doivent s’accompagner de plusieurs autres mesures sous peine de répression. Les fleurs vendues ne doivent pas contenir de substances psychoactives et addictives. Plusieurs personnes sont interdites de tout dérivé du cannabis. Il y a une restriction d’âge sur la consommation que sur la vente. En effet, il est interdit d’en vendre aux mineurs. Ce n’est pas recommandé non plus pour les femmes en période de grossesse ni pour celles en plein allaitement. Par ailleurs, il faut éviter d’en consommer quand on est par exemple sur la voie publique ou de conduire après consommation. On rappelle enfin toujours que tout produit fumé est cancérigène s’il se fait dans l’abus. Indépendamment de la répression de son utilisation à des fins récréatives, l’usage du cannabis médical se développe de plus en plus en France.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *