Que se passe-t-il après une déchéance de prêt ?

Que se passe-t-il après une déchéance de prêt ?

Les banques connaissent déjà les procédures de rigueur lors d’une déchéance de prêt ou un manquement à une ou plusieurs mensualités de la part d’un emprunteur. Mais vous, en tant qu’emprunteur, savez-vous réellement ce que vous risquez lors d’un crédit. Notamment dans le contexte actuel, il importe de revoir les conséquences d’une déchéance de prêt avant de vous engager dans quelques contrats que ce soient.

Une première et une énième lettre de mise en demeure

La première étape est la lettre de mise en demeure. C’est encore considéré comme une sonnette d’alarme. Les banques tentent encore de négocier avec vous pour voir comment vous pouvez arranger les choses.

Il existe plusieurs manières de faire afin de réagir à ce genre de courrier de la part des banques. Mais la pire de toutes reste l’ignorance. Malgré que vous soyez en tort, vous devez demander un rendez-vous auprès de votre banquier afin de négocier. Selon votre cas et votre manière de négocier, ce dernier pourrait vous proposer un rééchelonnement des mensualités par exemple. Ce qui vous permettra de profiter d’un petit délai afin de vous retourner.

Une demande de saisie de vos biens

Si vous ne réagissez pas, les banques pourront procéder à l’étape suivante de la procédure de recouvrement : la demande de saisie de vos biens, et notamment ceux qui ont servi de garantie à votre emprunt.

C’est une procédure qui peut prendre du temps. Ce qui vous laisse encore une fois le temps de demander une autre option à la banque. Il faudra en effet qu’elle saisisse le juge qui rendra un jugement qu’elle devra par la suite faire exécuter à un huissier.

Comment éviter de vous faire saisir ? Les différents recours

Mais il existe différents recours que vous pouvez utiliser pour éviter de vous faire saisir vos biens. Le premier et le plus simple étant, comme susmentionné, de demander un rééchelonnement à votre banquier. Avec un expert comptable Ixelles, vous trouverez plus facilement les arguments pour convaincre votre banquier.

Vous pouvez également demander un rachat de crédit pour la résiliation de votre emprunt par avance. Ce qui vous engagera certes dans un autre emprunt, mais qui vous permettra aussi de réduire les mensualités de l’emprunt et de profiter du taux actuel qui est attractif.

Et vous pouvez aussi saisir un comité de surendettement belge qui pourra statuer sur votre situation et obliger la banque à respecter une certaine procédure sur mesure afin de vous permettre de sortir la tête hors de l’eau. Cela peut consister à mettre en pause votre emprunt sur plusieurs années, voire à l’annuler.

Et si vous ne régularisez pas votre situation dans les temps ?

Mais encore faut-il réagir pour essayer de sauver les meubles. Le cas échéant, votre expert comptable Ixelles, même le meilleur, ne pourra pas éviter les pénalités qui suivront la déchéance de prêt.

On parle de la saisie de vos biens et leur mis aux enchères publiques. Les fonds obtenus serviront en grande partie à la régularisation de votre situation. S’il en reste, la différence vous sera reversée.

Vous serez également fiché dans les incidents bancaires. Ce qui vous empêchera d’avoir recours à d’autres emprunts à l’avenir. Votre réputation financière sera complètement tachée. Et ce sera comme un casier judiciaire que vous allez devoir trainer toute votre vie. Sans compter les conséquences de la saisie sur votre réputation dans la société. Toute la procédure devra se passer en pleine journée en présence de témoins pour que la saisie soit légale.

Avant de vous engager dans un prêt, envisagez donc l’avenir de tous les côtés. Ne vous fiez pas simplement à la qualité de votre profil ou à l’importance de votre revenu. Un incident financier est si vite arrivé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *