Jacques Brel sur scène en Belgique

Jacques Brel : Le plus grand Belge de tous les temps

Né dans une famille d’industriels catholiques flamands, Jacques Brel était un enfant, peu intéressé par l’école, sauf pour les cours de français. Il a joué dans un théâtre amateur de la Franche Cordée, et son père l’a fait entrer dans l’affaire de la famille, un travail pour lequel il n’avait aucun goût. Il a pensé très sérieusement à une conversion, soit en tant que cordonnier, soit en tant que chanteur. Il a choisi cette dernière voie.

Les performances intenses de Brel

Sur scène et en spectacle Belgique, Brel était un interprète au sens propre du terme. 300 spectacles par an ne font pas exception à la règle pour lui et sur scène, il donne toujours le meilleur de lui-même, jouant et se produisant comme un clown. Plus tard, son rôle sur scène s’est transformé en un poète triste, montrant passionnément sa douleur au public avec son corps et son langage, y compris ses larmes.
Ses performances étaient si intenses que Brel a attiré un public énorme, même dans les pays où les gens ne comprenaient pas un mot qu’il chantait. Rapidement, Brel connaît un succès mondial, jouant des spectacles à Moscou et à New York. Tout un exploit pour un chanteur de chansons françaises. Ses célèbres fans étaient David Bowie, Scott Walker, Dusty Springfield et Frank Sinatra, dont certains ont même interprété sa musique.
En dehors de la scène, sa vie est tout aussi frénétique puisqu’il aime boire, fumer et flirter. Plus tard, quand il en a eu assez de son style de vie abandonné, c’était au temps qu’il craignait de ne pas pouvoir faire mieux sur le plan artistique, il a arrêté de jouer en 1967 et a commencé à jouer dans des films. Il finira par jouer dans 10 films, mais jamais il n’atteindra le niveau de succès qu’il a eu avec sa carrière de chanteur.

Les Belges consacrent jacques Brel

Son amour pour les femmes était également légendaire. Bien qu’il ait épousé Thérèse Michielsen en 1950 alors qu’il avait 21 ans, il la quitta bientôt, elle et ses trois enfants, pour vivre seuls. Il n’a jamais divorcé de sa femme, mais cela ne l’a pas empêché d’avoir de multiples liaisons. En 1972, il rencontre Maddly Bamy dont il tombe amoureux et avec qui il passera ses dernières années.
Jacques Brel souffrait d’un cancer du poumon et en 1978, sa santé a commencé à se détériorer. Il est retourné en Europe où il est décédé dans un hôpital français le 9 octobre 1978 à l’âge de 49 ans et son corps a été ramené par avion à Hiva Oa où il a été inhumé près du peintre français Paul Gauguin. Brel est resté très populaire au fil des ans, notamment grâce aux nombreux artistes qui ont interprété les chansons de Brel.
Sa chanson la plus célèbre est probablement “Ne me quitte pas” qui a été enregistrée par des artistes comme Frank Sinatra et Barbara Streisand comme “If you go away”. En 2005, Jacques Brel a été élu “Le plus grand Belge de tous les temps” par le public de la RBTF, la chaîne de télévision belge francophone.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *