La différence entre le salaire net d’un salarié-cadre et non-cadre

La différence entre le salaire net d’un salarié-cadre et non-cadre

Dans une entreprise, les salariés ont un statut différent. En effet, il existe des employés-cadres et des employés non-cadres. Mise à part leurs statuts, leurs salaires sont différents. Cette différence de paie est surtout due à l’écart entre leurs salaires bruts et des charges qui y sont retenues du fait de leur statut professionnel.

Comment calculer le salaire net ?

Avant de vous indiquer la différence entre le salaire d’un employé-cadre et d’un employé non cadre, il est important que vous sachiez comment passer du salaire brut au salaire net.

Pour un emploi de salarié classique, le montant des charges salariales acquittées par le salarié et prélevées pour son compte par l’entreprise s’élève à 22 ou 23% du salaire brut. La méthode la plus simple pour procéder au calcul du salaire net consiste donc à multiplier le salaire brut par 0,77.Par ailleurs, pour convertir un salaire net en brut, il convient de multiplier le salaire net par 1,3. Par conséquent, il existe une différence approximative de 30% entre salaire net et brut.

Les charges salariales ne constituent qu’une partie des cotisations sociales s’imputant sur un salaire ? Ainsi, il convient d’y rajouter les charges patronales, non comprises dans le salaire brut, et qui s’élèvent la plupart du temps à 42% du montant de ce dernier. Donc, sauf application de dispositifs spécifiques comme la réduction de charge sur les bas salaires ou le CICE (crédit d’impôt compétitivité emploi), le super brut s’élève typiquement à 182% du salaire net touché par l’employé.

En outre, vous pouvez calculer votre salaire net peut se faire rapidement sur un simulateur en ligne. Pour en savoir plus,cliquez ici.

Salaire d’un salarié-cadre et non cadre : quelle différence sur le salaire net ?

De manière générale, les salaires des cadres sont plus élevés et les charges salariales des cadres sont également plus élevées. Le taux de cotisation moyen est de 25%, tandis que pour les salariés non-cadres sont de 23%. Pour calculer le salaire net du cadre, il faut cette fois multiplier le montant brut par 0,75.

Cette différence de traitement est principalement due aux cotisations du dirigeant à deux régimes de retraite complémentaire, à savoir l’AGIRC (Manager Supplementary Pension) et l’ARRCO (Manager Supplementary Pension), tout comme les autres salariés. En plus de cette double retraite, les cadres peuvent également bénéficier d’autres avantages en échange de cotisations plus élevées, notamment une aide active de l’APEC (Association pour l’Emploi des Cadres) pendant les périodes de et, bien souvent, des indemnités maladie ou de licenciement plus avantageuses.

Notez que le cadre coûte également plus de cotisations patronales. En particulier, les employeurs doivent payer une assurance décès obligatoire pour les cadres (un taux de 1,5%).

En résumé, les salaires qui doivent être déclarés sont les salaires nets, et non les salaires bruts. Idem pour les primes éventuellement versées par l’employeur. En effet, le salaire brut ne représente pas la rémunération réelle : c’est le salaire net que touche l’employé, après déductions des cotisations sociales et salariales. Pour plus amples informations, n’hésitez pas à vous rendre sur le site ci-dessus. Vous trouverez beaucoup d’informations utiles en y visitant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.