centre de spa

Ouvrir un centre de Spa : que faut-il savoir ?

Vous avez comme projet l’ouverture d’un spa, car vous êtes conscient de l’intérêt que porte l’homme moderne quant à ce type d’établissement ? Vous avez totalement raison. Les gens ont besoin de se relaxer et de profiter d’une cure de bien-être après une semaine bien chargée. Si vous vous êtes déjà préparé financièrement quant à votre projet. Voici quelques éléments à connaître dans le cadre de l’ouverture d’un Spa.

Quelles compétences devriez-vous avoir ?

Pour ouvrir un Spa, vous n’avez pas à suivre une quelconque étude universitaire ou encore une formation reconnue par l’État. Cependant, vous devriez disposer d’une bonne connaissance du domaine et pour cela, une petite formation professionnelle sante est de rigueur. Gardez en tête que vous offrez une cure de bien-être et non une cure à vertus thérapeutique. Vous n’aurez pas à cet effet à dépenser plusieurs années. Cependant, si vous voulez offrir des soins esthétiques en parallèle avec le Spa, vous devriez disposer d’une CAP esthétique option soin du corps, un BTS option métier de l’esthétique ou encore un brevet professionnel esthétique. Une fois que vous obteniez votre diplôme, vous pourrez ouvrir en toute tranquillité votre Spa avec soins esthétiques, visitez le site du centre Vitalora pour avoir plus de détails sur les centre de spa.

Quel statut juridique est le mieux adapté ?

Pour un spa, vous avez le choix entre différents statuts professionnels. Vous pouvez exercer en tant qu’autoentrepreneur mais vous pouvez également procéder à la création d’une société. Si vous prévoyez de beaucoup investir dans ce projet, tournez-vous immédiatement vers la création d’une société. La raison en est que vous pourrez déduire vos dépenses de votre chiffre d’affaires et vous pouvez également déduire la TVA payée à vos fournisseurs.

Si vous décidez de créer une entreprise plutôt que d’exercer en tant qu’autoentrepreneur, trois options s’offrent à vous pour le statut professionnel. Si vous choisissez de monter votre Spa avec votre conjoint, la SARL constitue un excellent choix. Il pourra alors profiter de statut de conjoint associé. Pour cela, il aura juste à faire un apport à la société. Cette action lui permet d’avoir droit aux bénéfices générés par l’entreprise.

Par ailleurs, si vous décidez de trouver un autre associé, vous pouvez choisir entre une SAS ou une SARL. Une fois que vous avez fait votre choix, vous devriez savoir que la responsabilité financière de chaque associé dépend du montant de son apport personnel. Cependant, si vous cherchez de la flexibilité, la SAS est plus conseillée. Si vous avez des associés,  les créanciers ne s’attaqueront pas uniquement à votre patrimoine personnel au cas où votre entreprise contracte des dettes. Vous vous partagerez la responsabilité.

Vous pouvez également choisir de monter tout seul votre entreprise. Vous aurez alors le choix entre l’EURL et la SASU. Ces deux statuts professionnels ont pratiquement les mêmes caractéristiques. Vous devriez être très attentif pour trouver leurs particularités pour ensuite vous y baser pour faire votre choix.

Pour obtenir de plus amples informations à ce sujet, vous devriez mener votre petite recherche et réussir à cet effet à créer votre Spa dans les meilleures des conditions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *