Qu’est-ce que la sépulture ?

La sépulture est l’endroit où est inhumé le corps de quelqu’un qui est décédé ou la place de l’urne contenant la cendre si le corps a été incinéré. Afin de choisir le type de sépulture qui convient le mieux au défunt, dans le cas où il n’a rien imposé pour ses dernières volontés, la famille doit choisir celui qui conviendra le plus à la personne décédée. Voici le rôle et le type de sépulture qui pourrait vous correspondre.

Définition

Une sépulture est l’endroit où l’on enterre le corps. Lieu extrêmement symbolique et spirituel, il représente le dernier «domicile» du défunt, et fait la liaison entre les vivants et la personne disparue. Elle est aussi pour la famille un lieu de recueil, de méditation et de mémoire. C’est donc le lieu où repose les cendres ou bien le corps du défunt. Avant les funérailles, il incombe aux proches d’effectuer les démarches liées aux choix du mode funéraire, puis de choisir le type de sépulture.

Son rôle : un lieu de souvenir

C’est un lieu de recueillement pour la famille et les proches de la personne disparue. Elle maintient la trace mémorable du corps reposant du défunt. Aussi, elle a une place importante pendant le processus du deuil en permettant de se lier aux êtres chers qui nous ont quittés et qui nous laissent souvent dans un état désespérant. Elle est d’une grande importance puisque c’est sur ce lieu que se cultive les souvenirs laissés par le défunt. La sépulture sert aussi un lieu thérapeutique de souvenir en revivant intérieurement les moments de bonheur que portait la personne quand elle était encore en vie. Le conseil est d’aborder une touche personnalisée à cette demeure éternelle de l’âme qui vous ait autre fois un proche, un ami, de la famille, un être d’une grande valeur sentimentale. Pour cette touche faites appel à des professionnels tel que le funelior.fr.

Le type de sépulture

Le type de sépulture dépend bien évidemment au genre de funérailles choisit par la famille ou par le défunt lui-même dont :

  • L’inhumation : le plus souvent choisie par la majorité des personnes. Accompagné le plus souvent d’une pierre tombale qui peut être commandé sur ce site.
  • L’incinération : qui nécessite une urne cinéraire et un columbarium pour mettre l’urne.
  • Le monument mixte : pour ceux qui ont dû mal à choisir entre l’incinération ou l’inhumation, il existe une tombe assemblage des deux.

Lors d’une inhumation, la sépulture est obligatoire et constitue un emplacement délimité dans l’enceinte d’un cimetière. Cet emplacement est loué à la commune durant un délai variable : c’est ce que l’on nomme une concession.

 

Lors d’une incinération, choisir une sépulture est recommandé pour que les proches puissent venir se recueillir : pour certaines personnes, il est important de matérialiser la mort.

Bref, toute personne peut de son vivant informer par écrit l’Officier d’état civil de sa commune de ses volontés concernant le type de sépulture souhaité : à savoir la dispersion ou la conservation des cendres après crémation, ou l’inhumation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *