chien loup

Tout savoir sur le chien loup tchécoslovaque

Le chien-loup tchécoslovaque est une race hybride qui combine les traits naturels d’un loup indigène avec les côtés dompteurs d’un berger allemand. Il s’agit d’un croisement réussi, bien qu’il ne soit pas encore totalement calibré – il nécessite des efforts supplémentaires afin d’arriver à des spécimens parfaitement équilibrés. C’est un chien endurant, actif, très attaché à sa famille, mais qui a l’habitude de communiquer d’une manière très différente de la plupart des autres races – c’est pourquoi il ne doit pas être placé entre toutes les mains. Il est important de bien connaître les caractéristiques de la race avant de décider d’adopter un chien aussi atypique que celui-ci. Son aspect lupin ne doit pas être le seul critère de choix des futurs propriétaires.

Les caractéristiques marquantes du chien-loup tchécoslovaque

  • Espérance de vie : entre 13 et 15 ans
  • Tempérament : Affectueux, chasseur
  • Taille : moyenne
  • Type de pelage : court, long
  • Couleur du pelage
  • La couleur de la robe peut aller du gris-jaune au gris argenté. Le masque est toujours clair et d’autres nuances plus claires sont présentes à la base du cou et sur la poitrine.
  • Type de pelage
  • Le poil est moyennement long.
  • Le poil de couverture est droit et couché. Le pelage s’adapte en fonction de la saison : en hiver, le sous-poil est abondant et devient dominant pour former une couche épaisse et résistante au froid.
  • Les yeux sont de couleur ambre.

Description

Le chien-loup tchécoslovaque est un chien robuste, de taille moyenne, avec un cadre de forme rectangulaire. Sa constitution, ses mouvements, son apparence, son pelage, sa couleur et son masque ressemblent à ceux d’un loup. La tête, symétrique et tonique, est en forme de coin émoussé. Les yeux sont petits et en amande, avec des paupières adhérentes. Les oreilles sont droites, fines, triangulaires et courtes. La queue est attachée haut mais portée bas. Lorsque le chien est excité, elle se recourbe généralement en forme de sabre.

Tempérament

Affectueux

Le chien-loup tchécoslovaque a tendance à développer un lien très fort avec son maître et avec tous les membres de sa famille. Chien de meute par nature, il est très conscient de l’importance de la vie de groupe et s’attache beaucoup à sa famille adoptive.

Joueur

Le chien-loup tchécoslovaque aime jouer et interagir avec les personnes de confiance. Attention, toutefois, car son principal moyen de communication est le “mordillement léger”. Il a tendance à être difficile de canaliser certains chiots, qui ne sont pas toujours conscients de leur force.

Calme

Le chien-loup tchécoslovaque peut être calme s’il a fait suffisamment d’exercice, mais il reste un chien actif qui nécessite des soins importants et des objectifs à atteindre.

Intelligent

Le croisement du chien et du loup n’a pas seulement donné naissance à sa robustesse et à sa ténacité, il a également servi à raviver et à renforcer certains instincts naturels anciens, notamment ceux liés à la vie en meute. En ce sens, le chien tchécoslovaque est doté d’une intelligence très fine, qu’il applique au maintien d’une vie communautaire stable.

De plus, s’il est suffisamment entraîné, il peut exceller dans de nombreuses activités canines. Cela fait de lui un chien polyvalent aux qualités impressionnantes.

Chasseur

L’instinct de prédation du chien-loup tchécoslovaque est très évolué. Il est conseillé de ne pas encourager davantage ce trait de caractère, et de limiter cet instinct (sans chercher à l’éradiquer complètement) dès les premiers mois du chien-loup, lorsqu’il est encore chiot.

Craintif / méfiant envers les étrangers  

Bien qu’il soit moins sensible que son cousin chien-loup – le Saarloos – ce chien slovaque reste assez distant vis-à-vis des personnes qu’il ne connaît pas. S’engager avec le chien-loup tchécoslovaque avant d’avoir été correctement introduit en temps voulu peut s’avérer très dangereux.

Indépendant  

Ces chiens hybrides sont particulièrement indépendants et peuvent parfaitement fonctionner seuls au sein de leur meute, c’est-à-dire sans l’aide de l’Homme. C’est en raison de cette dernière qualité qu’ils ont été utilisés dans l’armée.

Cela dit, leur hyper-indépendance s’adoucit et devient de plus en plus limitée, grâce à l’élevage contemporain qui, tout en conservant l’aspect lupin recherché (ressemblance avec le loup), tend à sélectionner des traits de personnalité mieux adaptés à la société actuelle.

Comportement du chien-loup tchécoslovaque

Tolère la solitude

Ce chien n’est pas prédisposé à être solitaire. En règle générale, il ne tolère pas du tout l’isolement ou la solitude. Une présence proche, humaine ou canine (de la même race ou autre) est indispensable pour qu’il se sente pleinement en paix.

C’est en effet une très mauvaise idée d’adopter un chien-loup tchécoslovaque tout seul, surtout si vous n’êtes pas souvent à la maison ou si vous travaillez loin de chez vous pendant la journée.

Facile à éduquer / obéissance

La nature particulièrement indépendante de ce chien en fait un chien plutôt difficile à dresser, dans le sens où s’il ne perçoit pas les gains potentiels des séances de dressage, il se démotive très vite.

En fait, c’est ce type de résistance qui constitue l’un des principaux problèmes des propriétaires avec ce chien, car le chien-loup tchécoslovaque a tendance à ne pas vouloir répéter les mêmes exercices encore et encore.

Vous devez trouver la bonne source de motivation pour ce chien afin de pouvoir l’éduquer de manière intelligente et cohérente. Dès qu’une relation de confiance et un partenariat ont été établis entre le maître et son chien, les résultats peuvent être remarquables.

Cela dit, il ne faut pas s’attendre à une propension innée à l’obéissance car, en définitive, le chien-loup tchécoslovaque suivra toujours les objectifs qu’il s’est exclusivement fixés.

Aboiement

  Plutôt inhabituels et uniques dans leur façon de communiquer, les chiens-loups n’ont pas l’habitude d’aboyer : c’est un geste totalement contre nature pour eux. Vous n’entendrez jamais cette race aboyer.

Tendance à la fugue

Son instinct de chasseur, associé à son indépendance, font que ce chien a tendance à fuguer, malgré son fort attachement à sa famille. Une piste peut rapidement le mener loin de la maison, surtout si le propriétaire ne lui a pas fourni suffisamment de stimulation en termes de défis physiques, mentaux, sociaux et même olfactifs.

Destructeur

Le plus grand ennemi de ce chien de meute est la solitude, qui peut en effet le conduire à devenir destructeur, car il se sent isolé de son groupe. De plus, la morsure (légère) étant son principal moyen de communication, les méfaits destructeurs peuvent être fréquents, surtout chez les chiots.

Gourmandise / Gloutonnerie  

Comme beaucoup de ses congénères, ce chien a un sacré appétit. Cependant, ce n’est pas par le biais de grignotages que vous obtiendrez son respect d’un ordre, par exemple. Les snacks ne seront pas forcément une source de motivation pour lui, même s’il est tout à fait prêt à les goûter !

Chien de garde

Très méfiant, à la limite de la méfiance envers les personnes qu’il ne connaît pas, le chien-loup tchécoslovaque ne se confrontera pas volontairement à une menace. Cependant, sa seule apparence peut suffire à dissuader quiconque ne connaît pas la race de s’introduire dans la maison. 

De plus, l’aboiement n’étant pas un réflexe naturel chez lui, il ne fait pas un bon chien d’alarme.

Premier chien  

Cette race, devenue très populaire ces dernières années, est très attrayante en raison de son aspect de loup. Cependant, ce chien hybride n’est pas compatible avec tous les types de propriétaires. Si un propriétaire potentiel n’est pas disponible, travaille beaucoup, est souvent absent et n’a pas beaucoup de temps ou de patience à consacrer à l’éducation et à la socialisation de son chien, le chien-loup tchécoslovaque n’est clairement pas fait pour lui (et la plupart des autres races ne le seraient pas non plus, d’ailleurs).

Ce chien est très particulier – non seulement en raison de son apparence, mais surtout en raison de son comportement, qui diffère beaucoup de celui des autres races. Il est donc primordial de se familiariser avec cette race hybride, mi-chien, mi-loup, avant de décider de l’adopter.

Mode de vie

Chien-loup tchécoslovaque en appartement

Bien que sa présence soit de plus en plus courante dans les milieux urbains, cette race n’est en aucun cas faite pour vivre en appartement.

Même s’il peut se contenter de quelques sorties quotidiennes dans les grands espaces, le chien-loup tchécoslovaque doit pouvoir exprimer tout son potentiel de chien de berger et de chasse aussi souvent qu’il le peut…

La vie à la campagne (ou, mieux encore, à la montagne) lui convient mieux – dans une maison avec jardin, par exemple.

Néanmoins, qu’il vive en ville ou à la campagne, le chiot chien-loup tchécoslovaque doit être exposé à un maximum de stimuli extérieurs tout au long de son développement – la meilleure option étant que la socialisation commence dès le site d’élevage, raison pour laquelle le choix du bon éleveur est de la plus haute importance.

Besoin d’exercice / Sportif

  Actif et endurant, ce chien est athlétique et s’engage volontiers dans diverses disciplines canines si le processus d’éducation est constant et cohérent. Il peut exprimer ce potentiel à travers des activités telles que le pistage, l’agility, l’obéissance, le traînage, le cani-cross, etc.

C’est pourquoi le chien-loup tchécoslovaque convient mieux aux propriétaires de chiens expérimentés d’une part, et en forme et actifs d’autre part. Les futurs propriétaires doivent être prêts à faire participer leur chien à diverses activités.

Enfin, qu’ils soient sportifs ou non, les maîtres doivent s’engager à promener le chien plusieurs fois par jour – et ce, au-delà des limites d’un jardin, pour le stimuler réellement sur le plan physique et social, ainsi que pour mettre à profit son odorat.

Très endurant, ce chien hybride peut traverser plusieurs kilomètres sans problème, et ce à une vitesse impressionnante. De simples “promenades dans le quartier” ne suffiront donc pas.

Voyageur / facile à transporter

Même si l’élevage contemporain et les passionnés de la race se sont efforcés d’améliorer cette capacité, le chien-loup tchécoslovaque reste très sensible, voire anxieux face à des situations nouvelles et donc inconnues.

Bien sûr, une bonne socialisation et un bon choix de chiot chez un éleveur de chien réputé peuvent aider à obtenir un chien adulte d’humeur égale, mais les transports et les voyages resteront toujours problématiques par moments, et seront une source d’anxiété pour le chien.

Compatibilité

Chien-loup tchécoslovaque et chats

  Il peut facilement cohabiter avec d’autres animaux, comme les chats, s’ils sont pleinement intégrés à ce qu’il considère comme sa famille. En revanche, lorsqu’il s’agit d’animaux extérieurs au cercle familial, c’est une toute autre histoire : son instinct de prédateur pourrait rapidement faire surface.

Il est donc nécessaire d’exposer le chiot chien-loup tchécoslovaque à diverses rencontres inter-espèces dès son plus jeune âge afin de réfréner son instinct de chasseur.

Le chien-loup tchécoslovaque et les chiens

  Comme pour les chats, il est un bon compagnon pour ses congénères qui font partie de ce qu’il considère comme sa famille. Mais il faut être vigilant s’il rencontre un chien pour la première fois.

En effet, ce chien hybride ayant une façon très différente de communiquer avec ses congénères, les rencontres peuvent parfois être frustrantes car, même s’ils appartiennent à la même espèce, les chiens ne sont pas toujours capables de se comprendre.

La socialisation du chiot chien-loup tchécoslovaque à toutes sortes de chiens permettra d’éviter toute situation potentiellement gênante.

Chien-loup tchécoslovaque et enfants

 Le sens de la structure familiale est un don naturel de ce chien de meute. Il respecte les enfants comme les chiots, et reconnaît leur position privilégiée et fragile. En ce sens, ce chien peut intégrer sans problème une famille avec des enfants. Il sait se montrer patient avec eux, mais attention à ne pas trop le brusquer non plus.

Le chien-loup tchécoslovaque et les personnes âgées

Ce chien mérite des maîtres expérimentés, dynamiques et actifs. Il n’est en aucun cas fait pour un mode de vie sédentaire, ce que beaucoup de personnes âgées seraient plutôt en mesure d’offrir.

Prix

Le prix d’un chien-loup tchécoslovaque varie en fonction de ses origines, de son âge et de son sexe. Il faut compter une moyenne de 1 000 £.

En ce qui concerne le budget mensuel nécessaire pour répondre aux besoins physiologiques de ce chien, il faut compter une moyenne de 50 € par mois.

Toilettage

Bien qu’il soit très abondant, l’entretien du pelage de ce chien est plutôt simple. Comme il n’est pas un grand fan du toilettage, et qu’il n’en a pas particulièrement besoin, ce chien primitif aura simplement besoin d’être brossé régulièrement.

Ses yeux devront également être contrôlés régulièrement afin d’éviter tout risque d’infection.

La mue

La perte de poils pendant les saisons de mue peut être importante, et nécessitera un brossage quotidien pour éliminer tous les poils morts résiduels. Mais en dehors de ces saisons, la perte de poils reste modérée.

Alimentation du chien-loup tchécoslovaque

Les portions quotidiennes devront être adaptées à la forme physique, à l’âge et à la santé de ce chien, ainsi qu’à son niveau d’activité quotidienne. Un suivi vétérinaire est conseillé tout au long de la période de croissance du chiot.

Même si des croquettes de qualité supérieure pourraient suffire à satisfaire ce chien, il reste très primitif et sera plus réceptif à une alimentation traditionnelle (type B.A.R.F. ou nourriture cuisinée à la maison). La consultation d’un vétérinaire sera également préférable dans ce cas, afin de faire valider par un professionnel le régime alimentaire envisagé.

Il est également conseillé de lui donner deux repas par jour afin d’éviter qu’il n’ingère trop de nourriture en une seule fois : un repas léger le matin, et un repas plus consistant le soir. On peut également prévoir des gamelles surélevées pour faciliter la digestion.

Santé du chien-loup tchécoslovaque

L’espérance de vie

L’espérance de vie est de 14 ans en moyenne.

Fort / robuste

Le chien-loup tchécoslovaque est un chien primitif, doté d’une robustesse supplémentaire due à sa nature hybride.

Résistant à la chaleur

Son aspect lupin lui permet de s’adapter facilement à différents climats, même les plus chauds. De l’eau fraîche et un coin à l’ombre devront néanmoins être mis à sa disposition tout au long de l’été.

Résister au froid

Grâce à son pelage qui se transforme et s’épaissit à l’approche de l’hiver, ce chien supporte très bien le froid et les intempéries qui y sont liées.

Tendance à la prise de poids

Une alimentation équilibrée, associée à un exercice physique suffisant, suffira à éviter toute prise de poids excessive de la part de ce chien.

Maladies courantes

  • Dysplasie de la hanche
  • Problèmes oculaires
  • Myélopathie dégénérative (paralysie de l’arrière-train)

Bon à savoir

La création de la race étant assez récente, les traits de caractère de la race sont encore loin d’être stabilisés. Les personnalités ont tendance à être très différentes, selon les éleveurs. En outre, de nombreux spécimens sont encore trop méfiants, agressifs et/ou imprévisibles. En fait, en ce qui concerne les éleveurs, la sélection future doit être beaucoup plus rigoureuse, et en ce qui concerne les futurs propriétaires, un élevage diligent est essentiel.

Origines et histoire

En 1955, Karel Hartl, considéré comme le ” père ” de la race, croise à titre expérimental le berger allemand et la louve des Carpates. Après plusieurs tentatives, il réussit à créer une race hybride fixe, qui a ensuite commencé à être recréée à partir de 1965. En 1982, après plusieurs épreuves, le chien-loup a été officiellement reconnu comme une race nationale par les associations d’éleveurs tchécoslovaques. Avec le chien-loup de Saarloos, c’est la seule autre race de chien-loup officiellement reconnue par la FCI. Cette dernière a reconnu officiellement la race en 1999.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *