Vente voiture : comment être sûr d’être payé ?

Lorsque vous cédez votre voiture à un particulier acheteur, il faudra veiller à ce que vous ne vous fassiez pas avoir au moment du paiement du prix convenu. En effet, il faut savoir qu’il est parfaitement possible qu’un paiement s’avère fictif même quelques jours après la vente, et ce même quand la voiture et l’acheteur se trouvent désormais hors d’atteinte. Comment être sûr d’être payé ? Comment ne pas se faire arnaquer ?

Un paiement en espèces

Il est vrai que se faire payer en liquide représente la solution la plus sûre pour ne pas se faire avoir par un acheteur malhonnête. Toutefois, si le prix de vente est plutôt élevé, il est possible que l’acheteur ne puisse pas se procurer une telle somme d’argent en espèces. Par ailleurs, il faut savoir que malgré le fait que le paiement en liquide entre particuliers ne soit encadré par aucun plafond, un paiement en espèces supérieur à 3.000 € est défendu par la loi si la vente se passe dans un cadre professionnel.

Un chèque de banque

Se faire payer par un chèque de banque est une autre alternative pour ne pas se faire arnaquer par un acheteur. Même si les faux et les chèques falsifiés sont possibles mais cependant rares, vous devrez vérifier la présence du filigrane sur le chèque de banque. Le filigrane est obligatoire depuis juillet 2009 et ne doit pas être imprimé sur le papier mais en faire partie intégrante. Mais encore, n’oubliez pas de contrôler que le montant du chèque de banque corresponde bien au montant du prix de vente.

Les moyens de paiement à éviter

Il est infiniment mieux de passer votre chemin si l’acheteur vous propose de vous payer via certains moyens de paiement. Même si l’acheteur vous semble de bonne foi, il est conseillé de refuser un virement bancaire, ou un mandat Western Union, ou un chèque ordinaire,…

Les démarches a entreprendre en cas d’arnaque

Si vous avez fait des paiements via des sites non sécurisés, il est alors difficile de prouver et de recevoir votre plainte mais il est quand même important de conserver les échanges fait avec le vendeur et c’est a la justice de prouver votre bonne foi. Vous pouvez également faire appel a votre assureur pour réclamer un dédommagement a la hauteur de votre contrat. Si cela n’est pas possible alors faite appel a des associations de défense des consommateurs ou a l’association défense des automobilistes. Ils vous guideront sur les démarches et les procédures a entreprendre. C’est pour éviter ce genre de problème que la plupart des gens font appel a des sociétés comme ici.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.